Archives pour la catégorie Uncategorized

Calimero ça suffit

___________________________________

Blue Monday. Selon les statistiques, nous avons vécu lundi passé le jour le plus déprimant de l’année. Se plaindre et se sentir régulièrement victime est au centre du syndrome de Calimero* : « C’est trop injuste ». En Flandre la riposte s’organise sur le plan individuel: « trente jours sans se plaindre » est, selon Le Soir, une campagne soutenue par le ministre flamand du Bien-Etre.

A Bruxelles aussi, on aime se plaindre et se présenter comme victime. Rudi Vervoort s’y complaît souvent. Ce blog n’y échappe pas. Je m’efforce de positiver et de rechercher de bonnes nouvelles pour Bruxelles, mais ce sont encore toujours les autres qui dominent dans l’actualité. Sans tomber dans la naïveté, je vais donc redoubler d’efforts dans ma recherche de bonnes nouvelles qui vous réjouissent et vous encouragent.

« Happy Monday ». Je m’engage à vous trouver au moins une bonne nouvelle pour bien commencer la semaine et tant mieux si j’en trouve davantage. Pour ceux qui ont regardé la vidéo RTB de 1967 (avant la création de la Région), il est assez évident que ce n’était pas le bon vieux temps et que Bruxelles s’est singulièrement améliorée, même s’il reste beaucoup à faire.

* Calimero est un personnage de fiction de dessin animé italien.
Un poussin anthropomorphe charmant mais malchanceux: seul poussin noir dans une portée de jaunes, il porte sur la tête sa coquille d’œuf à moitié brisée.

 

Publicités

Dites donc, c’est la trêve des confiseurs …

___________________________________________

Je vais donc vous laisser à vos rencontres familiales ou à vos vacances d’hiver et reprendre mes petits billets quotidiens dès le 4 janvier.

De joyeuses fêtes et à l’année prochaine donc. Une année qui ne manquera pas d’être politiquement très active avec les partis qui sont déjà en campagne électorale pour les communales et même pour les régionales, fédérales et européennes.

Et puis aussi, parce que un certain nombre de citoyens – qui ne croient plus que les partis communautaires sont en mesure de gérer Bruxelles dans l’intérêt de ses habitants – se tâtent pour savoir s’il ne serait pas temps de créer un rassemblement des forces vives de Bruxelles pour créer un véritable parti bruxellois multilingue. Affaire à suivre.


Petit cadeau de fin d’année: une fascinante exposition immersive qui fait revivre la plus mythique des éruptions volcaniques à travers une centaine de pièces et de maquettes, doublées d’un parcours en multimédia. ICI un commentaire. Et la présentation de l’expo à la Bourse
« Pompeii, the immortal city » jusqu’au 15 avril  (photo © mfn)

Non, le public n’est pas abruti

_______________________________

C’est le commentaire d’un lecteur de la RTBF suite à la diffusion d’une capsule vidéo de l’Université de Liège. Et le public c’est nous. L’événement c’est un « buzz scientifique » sur le Net. Près de 270.000 vues sur Facebook et déjà 12.000 exemplaires du livre téléchargés…  » Sur les réseaux sociaux, le buzz n’est pas toujours là où on le croit!  Pas question ici de vidéo de chat cleptomane ou de star people reliftée…  » écrit ICI  la RTBF.

Mais de quoi s’agit-il alors ? Cette vidéo dure 2 min. 50 et présente un ouvrage universitaire qui casse les clichés sur l’immigration intitulé « Pourquoi l’immigration? ». Vous êtes surpris, moi aussi. En 135 pages, les auteurs répondent à 21 questions que se posent les Belges sur les migrations internationales aujourd’hui.

Combien y a-t-il d’immigrés en Belgique ? Occupent-ils les emplois des Belges ? Sont-ils intégrés ?, …  Bien que la plupart des Belges aient une réponse à ces questions, elles reposent trop souvent sur des préjugés. Pour les dépasser, les auteurs alignent des arguments scientifiques clairs et concis.

Pour découvrir les réponses, vous pouvez télécharger le livre gratuitement ICI.

 

Le lynchage de Pascal Smet

____________________________________

Certes, le ministre bruxellois a déjà été mieux inspiré dans ses interviews a la presse étrangère, mais la rapidité et la belle unanimité de réaction de ses détracteurs de tous bords a de quoi surprendre, pour ne pas dire qu’elle est suspecte. Intervenant juste après sa proposition de réforme de la Région bruxelloise, ce lynchage vise manifestement à l’isoler, à le rendre infréquentable.

Charles Michel est rarement aussi prompt et catégorique quand il s’agit des frasques à répétition de Théo Francken. Même ses « amis » socialistes francophones le brocardent par la voix de Laurette et par celle de son ministre président. Reynders et Dewolf se découvrent des talents de psy et dégainent pour exiger une démission. Les élections seraient-elles proches ?

Un lecteur me fait remarques que le texte sur Bruxelles  » Aussi ouverte qu’une vielle pute «  d’Arno dans Libération, n’a pas déclenché un tel tollé et ne l’a pas empêché de recevoir la Légion d’Honneur en France. N’est sans doute pas Arno qui veut.

merci à Pierre Kroll et au Soir