Archives pour la catégorie Sport

Une « petite ceinture » partagée


Selon L’Echo et ses vues Avant/Après, 12 kilomètres de pistes cyclables et de trottoirs élargis vont être aménagés pour partager la petite ceinture avec les cyclistes et les piétons. Il a fallu plus d’un an de discussions entre la Région – qui gère la petite ceinture – et les communes de Saint-Gilles, Bruxelles-Ville et Saint-Josse pour permettre à cette boucle d’offrir un jour des pistes cyclables séparées et de larges trottoirs pour les piétons.

Peur des réactions des automobilistes qui se sont approprié la petite ceinture et y accumulent  quotidiennement d’inextricables bouchons. Les nouveaux espaces à aménager prendront nécessairement des places de parking en surface et une partie de la voirie affectée jusqu’ici aux seules voitures. Le gouvernement répond:  » La circulation sur la voirie principale sera maintenue avec une amélioration du trafic  » grâce à des voies de présélection aux carrefours et à une amélioration de la synchronisation des feux.

Les travaux ont démarré par une piste cyclable séparée sur le boulevard Poincaré. Un permis a été délivré pour le boulevard Baudouin et un autre va l’être cette semaine pour la zone Madou. Les travaux seront phasés et coordonnés avec la rénovation des tunnels, notamment à la porte de Hal.

Faut-il quitter Bruxelles ?

__________________________

C’est la question provocante que pose « Question à la Une » dans un reportage que vous trouverez ICI, à la 44ème minute, parce qu’il est précédé d’une question tout aussi provocante: La Flandre a-t-elle pris le pouvoir ?

Si vous ne pouvez prendre le temps d’écouter cela un de ces soirs, voilà un texte de la RTBF qui le résume très imparfaitement …

A bruxselsfuture notre réponse est claire: fuir Bruxelles pour aller miter la campagne et gonfler le flot des navetteurs qui encombrent quotidiennement les entrées de la ville n’est pas une option. Certes, Bruxelles est loin d’être parfaite, mais elle a du potentiel et il nous appartient de contribuer à son développement harmonieux et à sa convivialité.

Ne respirez pas trop jusqu’à jeudi …

smog_0Bruzz (© Isidro López-Arcos)

Si vous êtes ni trop âgés, ni trop jeunes, ni asthmatiques, vous êtes autorisés à respirer les particules fines qui envahiront l’air de Bruxelles jusqu’à jeudi. Et pour les Bruxellois néerlandophones, Bruzz ajoute que les personnes ayant des problèmes cardiaques sont aussi invitée à rester chez elles. Belga signale que  » les automobilistes sont (simplement) invités à adopter une conduite modérée mais aucune limitation de vitesse n’a été décrétée. Cette mesure n’intervient que lorsque le seuil de 70 μg/m3 est dépassé pendant deux jours au moins « .

 » Toute activité physique prolongée en plein air est déconseillée, le jogging en tête. Les personnes asthmatiques ou souffrant de problèmes respiratoires chroniques sont également priées de surveiller leur durée d’exposition à l’air ambiant. » (Le Soir)

 » Mensen die ademhalings- of hartproblemen hebben, mensen met astma of oudere mensen en heel jonge kinderen kunnen beter geen intensieve en/of aanhoudende fysieke inspanning leveren (zoals bijvoorbeeld joggen), luidt het advies van het Brussels Hoofdstedelijk Gewest. » (Bruzz)

Demain, Bruxelles ville cyclable ?

____________________________________

Plus de vélos dans la ville, c’est moins de voitures et donc moins de bouchons. C’est aussi moins de pollution et plus d’exercice. Mais Bruxelles n’est pas une ville plate et le vélo n’y est donc pas roi comme à Gand, Anvers ou même Louvain. Mais avec le développement du marché des vélos électriques, cet argument n’est plus aussi pertinent. Aujourd’hui, le vélo ne représente que 5 % des déplacements alors que l’objectif  chiffré de la Région pour 2018 est de 20 %. L’évolution est lente, Le Soir vous dit pourquoi.

 » La faute aux citoyens, qui restent accros à la voiture et aux communes qui ont peur de supprimer du parking pour autoriser des pistes cyclables et puis la Région, qui n’y met pas assez de personnel et la classe politique en général, qui a toujours d’autres priorités. »

L’accord politique de l’actuel gouvernement met l’accent sur de vraies pistes séparées et sécurisées, notamment sur la petite ceinture. Le plan vélo de Pascal Smet, prévoit la création de 80 kilomètres de pistes séparées et le budget de 2016 a atteint un record en avec 17 millions d’investissements. Mais tout cela ne suffit pas encore à changer les mentalités. Chacun a de bons arguments pour justifier la nécessité de sa voiture personnelle et on est loin de Copenhague où il y a plus de vélos que de voitures en rue et où les enfants vont à l’école en vélo.

Le foot contre la radicalisation

________________________________

Un lecteur nous expédie cet excellent article du Guardian qui a mené une enquête discrète et nuancée à Molenbeek, où les habitants continuent à subir le poids d’un “collective punishment” lié aux attentats. “All of us have been portrayed as terrorist monsters and stigmatised by politicians and the media. II fully accept that we have problems but there is good and bad in every community. After the Paris attack I was asked every day by journalists if I had gone to Syria. People think we are all members of the Islamic State ».

Azmani Ridoin – un ingénieur de 46 ans – pense aussi que les 10 équipes de foot de l’Académie Jeunesse Molenbeek constituent la meilleure réponse pour faire de cette commune un lieu de vie convivial. All players are instructed to shake hands with opponents before and after games, last season it was voted the friendliest club. Virtually all its players are Muslim and live locally”.
Le fondateur du club – OmarTizguine – ajoute: “Our priority is not football but discipline and keeping children off the street. Many boys in Molenbeek are poorly educated and unemployed: they get into bad company and this makes them vulnerable”.

Les subsides locaux ne couvrent qu’un quart des frais de gestion du club et les dirigeants puisent dans leur poche pour le garder à flot. Un soutien de la Cruyff Foundation est annoncé et bienvenu, as they battle to get Molenbeek back on its feet and restore its reputation in the eyes of the world, they have vowed not to turn any boy away.