Archives pour la catégorie Santé

Bruxsel: le capital santé des enfants

______________________

Un captal santé déjà mis à mal par la mauvaise qualité de l’air de la ville et par l’absence scandaleuse de contrôle efficace des filtres à particules ICI dénoncée. Voilà maintenant qu’une information médicale récente pointe du doigt une maladie du foie liée aux habitudes alimentaires des enfants et plus précisément la consommation excessive de sodas.

De quoi s’agit-il ? Du développement rapide de la NASH  » maladie du foie gras humain d’origine non alcoolique, aussi appelée maladie du soda « . Vous en saurez plus ICI et c’est dramatique.

Une campagne de communication s’impose et on doit se demander pourquoi les écoles ne bannissent pas immédiatement de leurs locaux les distributeurs de sodas et autres barres chocolatées ?

Des parents et des enfants exigent et obtiennent une taxe dissuasive sur les boissons sucrées à Berkeley 

Gentrification sous contrôle

_______________________

Suite à la publication des craintes de gentrification progressive du bas de Forest évoquées dans Brussels Studies, Michel Hubert – son directeur – nous transmet une information qu’il a reçue le jour même du bouwmeester de Bruxelles et qui  » va dans le sens de l’encadrement préconisé par <bruxselsfuture> « .

Un appel à projet vient d’être lancé pour la conception et la construction de 71 logements sociaux à proximité du WIELS.

C’est en multipliant le nombre de projets de logements publics dans le quartier qu’on pourra voir arriver – avec plaisir et  sans crainte – des projets privés qui doivent contribuer à l’émergence d’un quartier mixte et d’écoles mixtes sans chasser les habitants actuels.

Voiture de société: une alternative en 2018

_________________

Le kern a (enfin) validé, la mise en place – en 2018 – d’une allocation de mobilité qui pourra remplacer la voiture de société octroyée à certains employés et cadres. Il s’agit d’une somme d’argent dont le statut fiscal et social est similaire à celui d’un véhicule de société.

Si l’employé le désire, et pour autant que son employeur ait mis en place le système, il pourra remplacer sa voiture de société par du cash. Le montant de l’allocation sera calculé en fonction du prix catalogue du véhicule. Pour les détenteurs d’une carte carburant, cette allocation de mobilité sera augmentée de 20 % dixit L’Echo.

Le gouvernement y met plusieurs conditions restrictives pour que l’opération soit budgétairement neutre, par contre l’allocation sera versée à l’employé sans exigence particulière. Une occasion ratée de favoriser les déplacements en commun ou un rapprochement entre lieu de travail et domicile. Dommage.

2,8 millions de voitures interdites le 22 juin

________________________

C’est à Paris, qui a réagi avec un programme de « circulation différenciée » au pic de pollution à l’ozone qui s’est installé sur la région Ile-de-France depuis le début de la semaine. Qu’on ne vienne pas nous dire que cela n’est pas possible à Bruxelles, qui souffre d’une pollution équivalente.

Pour circuler dans les Zones de Circulation Restreinte (ZCR), comme Paris, tous les véhicules doivent être équipés d’une vignette de couleur selon leur niveau de pollution sous peine d’amende (68€). Les véhicules interdits temporairement de circuler peuvent ainsi être facilement identifiés. Un système plus efficace que la circulation alternée, qui différenciait les véhicules selon le numéro de plaque, pair ou impair.

Vu la gravité de la situation la semaine dernière, les véhicules portant les vignettes Crit’Air 4 et 5 ont été interdits de circuler à Paris et dans la petite couronne tout comme les véhicules d’avant 1997. Un forfait à 3,80 euros permettait de circuler toute la journée en transports en commun. ICI, tous les détails sur cette formule qui semble avoir fait ses preuves.

Air pollué: des réactions

________________________

Réagissant aux accusations lancées par ClientEarth dans la presse, Bruxelles Environnement (IBGE) donne ses propres chiffres et ses réactions dans un communiqué.

 » Au-delà de l’objectivation des chiffres de la pollution « , la ministre de l’Environnement nous répond  » qu’elle ne désire pas mentir à la population et qu’elle est bien consciente de la nécessité d’une amélioration de la qualité de l’air « . Mais pour cela, elle dit avoir besoin de la collaboration du Fédéral et des deux autres régions, parce qu’une grande partie de la pollution vient du trafic automobile vers Bruxelles.

Boris Dilliès (MR) organise un débat en lien avec cette question:  » Un péage urbain à Bruxelles: une solution d’avenir ? «  avec la participation de Be-Mobile, Stratec, ARAU et BECI. Cela se passera le 20 juin de 12 à 14:30 à la Salle des Glaces du parlement bruxellois. C’est gratuit, les sandwiches sont offerts, mais il faut s’inscrire ICI  <vpereda@mr.parlement.brussels>