Archives pour la catégorie Mobilité

Voiture de société: une alternative en 2018

_________________

Le kern a (enfin) validé, la mise en place – en 2018 – d’une allocation de mobilité qui pourra remplacer la voiture de société octroyée à certains employés et cadres. Il s’agit d’une somme d’argent dont le statut fiscal et social est similaire à celui d’un véhicule de société.

Si l’employé le désire, et pour autant que son employeur ait mis en place le système, il pourra remplacer sa voiture de société par du cash. Le montant de l’allocation sera calculé en fonction du prix catalogue du véhicule. Pour les détenteurs d’une carte carburant, cette allocation de mobilité sera augmentée de 20 % dixit L’Echo.

Le gouvernement y met plusieurs conditions restrictives pour que l’opération soit budgétairement neutre, par contre l’allocation sera versée à l’employé sans exigence particulière. Une occasion ratée de favoriser les déplacements en commun ou un rapprochement entre lieu de travail et domicile. Dommage.

2,8 millions de voitures interdites le 22 juin

________________________

C’est à Paris, qui a réagi avec un programme de « circulation différenciée » au pic de pollution à l’ozone qui s’est installé sur la région Ile-de-France depuis le début de la semaine. Qu’on ne vienne pas nous dire que cela n’est pas possible à Bruxelles, qui souffre d’une pollution équivalente.

Pour circuler dans les Zones de Circulation Restreinte (ZCR), comme Paris, tous les véhicules doivent être équipés d’une vignette de couleur selon leur niveau de pollution sous peine d’amende (68€). Les véhicules interdits temporairement de circuler peuvent ainsi être facilement identifiés. Un système plus efficace que la circulation alternée, qui différenciait les véhicules selon le numéro de plaque, pair ou impair.

Vu la gravité de la situation la semaine dernière, les véhicules portant les vignettes Crit’Air 4 et 5 ont été interdits de circuler à Paris et dans la petite couronne tout comme les véhicules d’avant 1997. Un forfait à 3,80 euros permettait de circuler toute la journée en transports en commun. ICI, tous les détails sur cette formule qui semble avoir fait ses preuves.

Air pollué: des réactions

________________________

Réagissant aux accusations lancées par ClientEarth dans la presse, Bruxelles Environnement (IBGE) donne ses propres chiffres et ses réactions dans un communiqué.

 » Au-delà de l’objectivation des chiffres de la pollution « , la ministre de l’Environnement nous répond  » qu’elle ne désire pas mentir à la population et qu’elle est bien consciente de la nécessité d’une amélioration de la qualité de l’air « . Mais pour cela, elle dit avoir besoin de la collaboration du Fédéral et des deux autres régions, parce qu’une grande partie de la pollution vient du trafic automobile vers Bruxelles.

Boris Dilliès (MR) organise un débat en lien avec cette question:  » Un péage urbain à Bruxelles: une solution d’avenir ? «  avec la participation de Be-Mobile, Stratec, ARAU et BECI. Cela se passera le 20 juin de 12 à 14:30 à la Salle des Glaces du parlement bruxellois. C’est gratuit, les sandwiches sont offerts, mais il faut s’inscrire ICI  <vpereda@mr.parlement.brussels>

Un exode qui profite à la Flandre

______________________________

Le nombre de déménagements de familles avec revenus de la Région bruxelloise vers la Flandre a été de 20.094 en 2016 contre 18.499 en 2015 (+8,6%). Ce chiffre est le plus élevé enregistré depuis 2009. Par contre, les déménagements de Flandre vers les deux autres Régions ont été moins nombreux qu’en 2015. Extrait d’un article de la DH basé sur une info Het Nieuwsblad / Belga.

« Selon Pieter Decelle, de la Confédération flamande des métiers de l’immobilier, l’augmentation des déménagements du Sud vers le Nord est lié à une hausse du nombre d’emplois occupés par des Wallons (et des Bruxellois ndlr) en Flandre, mais peut également s’expliquer par des droits d’enregistrement plus favorables. »

S’il faut se réjouir de voir Wallons et Bruxellois se rapprocher de leur lieu de travail et diminuer ainsi le nombre des navettes, il faut cependant regretter que ce n’est pas (encore?) le cas des Flandriens qui travaillent à Bruxelles sans vouloir y habiter. ils ne contribuent donc en rien au budget de fonctionnement de la Région qui leur procure leur travail.

___________

Actualité: J’attends les conclusions de la commission d’enquête pour vous faire part de mes réactions sur ce qu’il faut cependant déjà appeler le « scandale du Samusocial » qui a permis a des administrateurs de s’enrichir – légalement ou non – à partir de subventions et de dons destinés à venir en aide aux personnes sans abris.

Le challenge de la Mobilité autour de Bruxelles

__________________________

L’accessibilité de Bruxelles est quotidiennement mise à rude épreuve et l’absence de collaboration entre les Régions plombe toute tentative de remédier à la situation.

L’association patronale Brussels Metropolitan a pris l’initiative d’organiser un « Mobility Shift Summit » qui va aborder la nécessité d’une gouvernance collaborative dans le domaine de la mobilité avec toutes les parties concernées. Un appel constructif à davantage de motivations, de prises de conscience, de collaborations et d’actions.

Les questions abordées seront: les futures tendances urbanistiques européennes; les visions co-créatives nécessaires pour les métropoles de demain; les solutions collaboratives publiques et/ou privées récentes qui ont pu voir le jour au sein de la zone métropolitaine; les bonnes pratiques de gouvernance dont notre région peut s’inspirer; et les méthodes d’encouragement de dialogue interrégional.

Cela se passe le 13 juin de 16 à 21h à l’auditorium BNP Paribas Fortis à la rue de la Chancellerie. Participation aux frais 65 €. Programme détaillé et inscription ICI en trois langues.