Démissions nécessaires mais insuffisantes

____________________________

Alors que la présidente du CPAS et le bourgmestre de la ville sont déjà rétribués pour prendre soins de leurs concitoyens – et plus particulièrement des plus fragiles – il n’est pas tolérable qu’ils utilisent des subventions et des dons destinés aux personnes sans-abri pour s’octroyer des salaires supplémentaires comme administrateurs de l’association sans but lucratif Samusocial.

Tout est dit dans le dessin que du Bus publie dans La Libre et dans l’article qu’Olivier Mouton signe dans Le Vif. 

Tout est dit, mais il reste à espérer que cette fois la classe politique a compris que les citoyens exigent que ceux et celles qui disposent d’un mandat exécutif se consacrent à temps plein à la tâche pour la quelle ils ont été élus et sont rétribués, et refusent de la cumuler avec d’autres mandats publics ou privés.

Que ce soit Philippe Close ou Karine Lalieux qui remplacent Yvan Mayeur, auront-ils la sagesse de renoncer immédiatement à tous leurs autres mandats ?

Publicités

Laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s