En finir avec le courbettes

_______________________________

Que Donald Trump soit reçu à Bruxelles avec le protocole requis pour un chef d’Etat élu démocratiquement – fut-il nationaliste – est normal. Mais après ses propos sur le hellhole que serait Bruxelles, sur le Brexit qui ne serait qu’un début et sa grossièreté insultante vis à vis des femmes, le service minimum n’aurait-il pas été largement suffisant ? Le roi et la reine auraient pu être en vacances …

Après avoir mis la ville en état de siège avec ses exigences sécuritaires inédites (1) et après ses propos triviaux, il a finalement quitté Bruxelles en affirmant « s’être fait de bons amis ». Si les courbettes et la langue diplomatique de nos dirigeants ont pu lui laissé croire cela, il faut savoir gré à Angela Merkel d’avoir été moins hypocrite.

Il faut aussi remercier les 10.000 manifestants tolérés dans les marges de « l’événement » pour lui dire qu’il n’était pas le bienvenu à Bruxelles, remercier les acrobates de Green Peace sur leur grue et l’Ancienne Belgique qui courageusement affiché sa protestation sur son enseigne lumineuse.

On en vient à s’interroger sur l’accueil qui aurait été réservé à Marine Le Pen si elle avait gagné les élections en France …

(1) des membres du cabinet du ministre-président n’ont pas reçu de laisser-passer pour rejoindre leur bureau situé rue Ducale où Monsieur Trump avait décidé de dormir, après avoir déjà éjecté l’ambassadeur.

Publicités

Laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s