Qui assume la responsabilité ?

_________________________

Un incident a opposé le bourgmestre de Koekelberg à la secrétaire d’Etat régionale à la Sécurité routière – sans réaction du ministre-président – à propos du contrôle de la vitesse maximale autorisée dans un tunnel Léopold II tellement délabré que l’ARAU demande sa fermeture pour des raisons de sécurité publique.

Mais là n’est pas la question, comme le souligne un éditorial de Steven Van Garsse dans Bruzz. La question est de savoir qui assumera la responsabilité en cas d’accident grave ? Celle de Bruxelles Mobilité sera incontestablement engagée, ainsi que celle du ministre-président en charge de la sécurité. Mais comment peuvent-ils l’assumer, si le bourgmestre d’une des 19 communes peut enjoindre à sa police de ne pas exécuter les décisions de la Région ?

C’est à nouveau le principe de subsidiarité et de responsabilité qui est sur la table et qui mine la gouvernance de la Région. Combien de temps faudra-t-il encore pour que la Région prenne la décision – qui est en son pouvoir –  de revoir la répartition des compétences entre communes et Région ? Tant que les municipalistes pourront cumuler mandats communaux et régionaux, le parlement bruxellois sera sans doute dans l’incapacité de trancher. Et le président du parlement et le ministre président font partie de ces municipalistes …

Publicités

2 réflexions au sujet de « Qui assume la responsabilité ? »

Laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s