Moins de navetteurs

_________________________________

En 2015, Bruxelles a procuré du travail à 340.700 Wallons et Flamands, cela en fait 31 mille de moins de moins qu’en 2010 où il y en avait 371.699. Les navetteurs sont passés de 230.500 à 219.000 côté flamand et ils sont passés de 135.300 à 121.650, côté wallon selon une étude récente de l’Observatoire bruxellois de l’emploi à laquelle se réfère l’article du Soir.

Comme le nombre d’emplois à Bruxelles est resté stable (ou en très légère progression) comment s’explique la diminution de la navette ?
Pas de réponse définitive, mais des hypothèses: des navetteurs sont venus s’installer à Bruxelles (certainement pas en grand nombre faute d’incitants), des entreprises se sont délocalisées, des Flamands ont trouvé plus de travail près de chez eux (sans être confronté aux embouteillages), des Bruxellois mieux formés ont repris des postes vacants dans des entreprises nouvelles ou ont remplacé des personnes partant à la retraite.

En 2015, la part de navetteurs occupant les postes de travail à Bruxelles était passée sous la barre symbolique des 50 % pour la première fois depuis le milieu des années 1980. Maintenant les Bruxellois sont majoritaires à occuper les emplois proposés dans leur région, même si c’est de justesse (51,5 %).

Publicités

Laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s