L’air que nous respirons

58a8382ecd702bc319428cd9-2
Le mouvement citoyen « Bruxsel’air », s’inquiète de la qualité de l’air à Bruxelles qui a déclenché cet hiver 5 alertes depuis le mois de novembre. Pour le collectif, cette situation ne peut plus durer. « Nous connaissons l’origine du problème, mais nous tardons à mettre en place des réponses adéquates« .

Plutôt que des grands discours, ils ont équipé les principales statues de la ville de masques de protection. Ils ont aussi organisé un rassemblement place Royale ce samedi pour alerter tous les divers niveaux de pouvoir. La Libre et Le Soir en disent plus et De Standaard mène l’enquête, publie une carte de la pollution (dont Bruxelles est exclue) et déclare que nous perdons tous 9 mois de vie à cause de la pollution de l’air.

Au cabinet de la ministre bruxelloise de l’Environnement on relativise et  on rappelle qu’il a été décidé de communiquer plus et plus vite à ce sujet qu’auparavant. La mise en alerte qui ne commençait qu’au seuil 1 se déclenche aujourd’hui au seuil 0 (50 µg/m³ ).  » La qualité de l’air ne cesse de s’améliorer sur les quinze dernières années. Ce qui ne signifie pas pour autant que l’air de la capitale soit pur et sans danger, et que des mesures supplémentaires ne doivent pas être prises le plus rapidement possible. »

screen-shot-2017-02-18-at-15-18-01

 

Publicités

Laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s