Tout le monde y va de ses réformes

_______________________________

Alors qu’elles s’éternisaient depuis des années, les indispensables réformes tant attendues sont désormais sur la table de tous les partis. Précipitation et surenchères au programme. Qui lave plus blanc ?

Sans attendre les consignes du boulevard de l’Empereur, le PS Bruxellois va au-delà des propositions de Rudi Vervoort. Selon Le Soir et L’Echo la plupart des partis semblent y adhérer, mais avec des nuances au cdH et pour autant que le décumul touche toutes les assemblés pour Défi. Le SP.A – frappé à Gand – vient de prendre des mesures internes au parti et Willem Stevens – président du groupe régional bruxellois – wacht op verdere praktische instructies van de partij.

Le vent de panique déclenché par Publifin a mis la question des cumuls, de la transparence, de l’éthique et du travail à temps plein des élus sur le tapis. Personne ne veut être en reste et à Bruxelles plusieurs partis affichent une autonomie nouvelle par rapport à leur maison mère. On ne peut que s’en réjouir.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Tout le monde y va de ses réformes »

  1. LM

    Espérons que ce soit de l’éthique et non pas pour être le parti le plus blanc aux prochaines élections ! Soyons conscients que l’être humain est capable du meilleur… mais aussi du pire !

    Répondre

Laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s