La transparence s’impose aussi à Bruxelles

______________________________

Les retombées du scandale Publifin n’ont pas fini d’agiter le pays, mais il faut se réjouir d’en voir des conséquences positives à Bruxelles.

A la suite de Bruzz, nous dénoncions la semaine dernière le refus du gouvernement bruxellois de rendre publiques les décisions du conseil des ministres. Rudi Vervoort vient d’annoncer que – dès la semaine prochaine – elles seront publiée le jour même sur le site du gouvernement bruxellois.  Cela devrait permettre à la presse et à l’opposition d’exercer leur rôle de contrôle et au citoyen de s’informer librement. Pour ce qui est de la publication de l’ordre du jour ce n’est pas (encore) le cas.

Plus de transparence commence aussi à se manifester quant aux mandats et aux rémunérations perçues par ceux et celles qui cumulent d’autres postes avec leurs fonctions politiques exécutives. Pour la clarification de ce qui restera permis en matière de cumul, on en est encore aux déclarations d’intention.

Publicités

Laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s