RER, les partis francophones haussent le ton

photo-la-libre

Comme vous le verrez dans cette annexe, le débat s’anime et tous les partis francophones exigent que le réseau RER wallon soit complété hors clé de répartition 40/60 annuelle. Il en va de la responsabilité prise par le fédéral. Les partis flamands se taisent. Bruxelles paie les pots cassés. La ville continue a être envahie quotidiennement par des navetteurs qui n’ont toujours pas d’alternative

Le ministre Bellot – en charge de la SNCB – est au balcon, comme il l’est pour le survol de Bruxelles. Va-t-il rester simple observateur de ces situations catastrophiques ou enfilera-t-il son costume de ministre  de la Mobilité pour venir avec des solutions à défendre en Conseil des ministres ?

Pour ce qui est du débat entre lecteurs, je ne suis pas un spécialiste des chemins de fer et je ne prétends pas clore le débat, mais il le semble que la mise à 4 voies des lignes est indispensable avant toute (1) mise en service du RER pour que les trains directs réguliers puissent continuer à circuler sur leurs voies à vitesse de croisière, sans être freinés par les convois RER qui s’arrêteraient dans toutes les gares pour amener les navetteurs à Bruxelles.

___________
(1) A Bruxelles le réseau S exploite déjà modestement les infrastructures achevées, mais avec des fréquences insuffisantes pour constituer une « réseau métro » supplémentaire.

Publicités

2 réflexions au sujet de « RER, les partis francophones haussent le ton »

  1. Olivier Dupuis

    Si l’on se réfère aux cartes publiées sur le futur réseau RER et que l’on considère que les retards dans les travaux concernent les tronçons wallons Bruxelles-Ottignies (un peu) et Bruxelles-Braine-l’Alleud (beaucoup), force est de constater que seules les lignes 2 (Nivelles-Villers-la-Ville via Bruxelles-Jonction), 3 (Leuven-Braine-l’Alleud) et 8 (Wavre-Alost) ne pourraient entrer en service.
    Si ce raisonnement est exact, il reste que les lignes 1 (Zottegem/Gramont-Arenberg), 4 (Grammont-Malines), 5 (Alost-Bockstael), 6 (Braine-le-Comte-Termonde) et 7 (Hal-Vilvorde) pourraient déjà être mises en service.
    Pourquoi n’est-ce pas le cas ?

    Répondre
  2. FC

    Le ministre Bellot est au balcon … et ne fait que se conformer à l’attitude générale du MR depuis le début de la législature : ce que veut ou accepte la Flandre, le MR le veut docilement.
    Le ministre ne bougera pas mais intelligemment, c’est sa consigne.
    J’ose espérer que l’électeur sanctionnera cette attitude de caniche propre à tout un parti.

    Répondre

Laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s