Construire sans posséder de terrain ?

______________________________________

A Bruxelles, on peut construire sur le terrain d’un autre. C’est grâce à Community Land Trust (CLTB) qui fait primer la notion d’usage, en vogue pour le moment, sur la notion de possession. Subventionnée par la Région, la CLTB est une véritable pionnière en Europe, elle propose aux ménages modestes une troisième voie entre la location et la propriété classique: pourquoi ne pas devenir propriétaire des murs mais pas du sol ?  Le Soir détaille les modalités de cette autre manière de devenir propriétaire.

« Par son caractère acquisitif, CLTB offre une autre perspective sur le logement social, qui va sans doute être moins vu négativement, car ses habitants vont devenir propriétaires et s’impliquer. Je crois aussi qu’au niveau de certaines communes, CLTB contribue aussi à faire émerger une réflexion sur la bonne occupation des logements inoccupés. »

Signe des temps ? la commune d’Ixelles vient d’inaugurer un ensemble de logements en vente démembrée, en collaboration avec le Fonds du Logement à qui elle a cédé le terrain échange d’un canon symbolique d’un euro par an. Résultat, 28 logements passifs, un espace de formation, un atelier cuisine et une halle de sport ont vu le jour, et seront mis en vente à des ménages à revenus modestes, dans un quartier plutôt connu pour ses loyers élevés.

Publicités

Laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s