Rudi Vervoort: un pavé dans la mare

______________________________

On ne le connaissait pas vraiment audacieux, mais le bourgmestre d’Evere promu ministre-président, nous a étonné en plénière du parlement bruxellois en lançant (très prudemment) un pavé dans la mare institutionnelle régionale: « Je n’en suis donc pas encore à dire ce qu’il faut faire de la Cocof ou de la VGC. Mais ceci dit, si on se projette dans le temps, la question se posera, ça me semble incontournable. Il faut faire des choses possibles. Aujourd’hui, cela ne l’est pas encore. »

Cette petite phrase met le rôle de la société civile en lumière : rendre politiquement « possibles » – par des débats et un discours bien argumenté – des avancées qui ne sont pas encore acceptables par tous les partis  politiques en présence aujourd’hui. Les quelques extraits de presse sélectionnés ICI vous en apprendront plus sur le projet de Plan pour réformer Bruxelles.

L’appel à une radicalisation des Bruxellois lancé par Eric Corijn en clôture de l’Université d’été semble de plus en plus urgent et nécessaire.

 

 

 

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Rudi Vervoort: un pavé dans la mare »

  1. Gennotte Roger

    c’est un pavé, en attendant une indispensable avalanche. tous les belges seront d’accord avec celui qui prônerait la suppression de la moitié des membres de tous les parlements, avec la suppression du sénat, et celle des provinces.

    Répondre

Laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s