Pouvoir choisir ses représentants 

______________________________

S’ils sont domiciliés à Bruxelles depuis plus de 5 ans, tous les habitants de la Région ne devraient-ils pas pouvoir élire leurs représentants aux élections régionales, comme ils le peuvent aux communales ?

No taxation without representation … C’est une revendication avancée par le Etats Généraux de Bruxelles il y a 10 ans déjà. Elle concernerait aujourd’hui près d’un tiers des Bruxellois, dont 26% sont des Européens. 

Philippe Close, chef de file PS au parlement bruxellois, relance l’idée dans Le Soir. Il y voit aussi une manière d’affirmer la diversité et l’ouverture de la Ville-Région. Diversement reçue, la proposition sera débattue à la rentrée, mais la décision relève du fédéral et un clivage nord sud risque de se renforcer dans le climat actuel. 

Vu que les fonctionnaires européens paient leurs impôts  dans leur pays d’origine, certains évoquent ironiquement un: without taxation no representation  😉

Publicités

2 réflexions au sujet de « Pouvoir choisir ses représentants  »

  1. roger gennotte

    Et si on donnait plutôt aux Bruxellois, et/ou aux Belges en général, le droit de choisir leur (sous-) nationalité(s) ? Cela nous changerait de voir les autres nous faire des concessions.

    Répondre
  2. Burckhard Doempke

    Pour une fois je suis d’accord avec M Close. A Bruxelles, politiquement le niveau régional est pratiquement égal à un niveau communal dans beaucoup d’autres pays. Les ressortissants UE ont bien le droit de vote à Paris aux élections municipales et non seulement au niveau des arrondissements (l’équivalent de nos 19 communes) ou à Berlin aux élections du Abgeordnetenhaus (le parlement de la région/ville) et non seulement au niveau des Bezirke (l’équivalent de nos 19 communes).
    Quant à la question de No taxation without representation …, d’abord une petite correction: les fonctionnaires européens ne paient pas leurs impôts dans leur pays d’origine. Au contraire, sur leurs salaires ils paient un impôt communautaire qui est versé directement au budget de la Commission Européenne. Pour ceux qui sont domiciliés dans une des 19 communes de Bruxelles, ils y paient évidemment le précompte immobilier s’ils sont propriétaire de leur maison, la TVA quand ils font leur achats, etc. Si on veut vraiment appliquer le principe ‘No taxation without representation’ on devrait alors logiquement leur donner le droit de vote aux éléctions régionales et fédérales et non seulement aux communales…

    Répondre

Laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s