3.000 euros pour quitter la ville

_______________________________

Les résidents qui ont sollicité un logement social, mais ne l’ont pas obtenu, recevront une indemnité de déménagement de 3.000 € s’ils acceptent de quitter Auckland (Nouvelle-Zélande) pour aller vivre dans une autre région du pays moins peuplée. La ville espère ainsi apporter une solution à son problème de logement de plus en plus criant. C’est Mylène Vandecasteele qui relate cette expérience singulière dans Express Business du 24 juin 2016.

“ La surpopulation a des conséquences dramatiques à Auckland : non seulement, les loyers dans la ville ont augmenté de près d’un quart au cours des quatre dernières années, mais 10 % des garages situés au Sud d’Auckland sont désormais utilisés comme résidence par les familles. Certains des garages hébergent même deux familles, tandis que les moins fortunés dorment dans des conteneurs, quand ce n’est pas dans leur voiture, ou sous les ponts.”

La politique de logement de la Région de Bruxelles sera l’objet d’un atelier à la Brussels Summer University du 3 septembre à Bozar. Il faudra passer de la rhétorique à la cruauté des chiffres. Avec une classe moyenne qui continue de quitter la ville et avec une production de logements sociaux qui ne peut répondre à la demande, il faudra se demander quelle ville nous voulons dans 10 ans et pour quelle population ?

Publicités

Laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s