Non au cumul des mandats au SP.A

________________________________

Il n’y a que dans la classe politique qu’on trouve encore des hommes et des femmes pour défendre le droit de cumuler des mandats et d’y trouver des avantages. Le congrès du sp.a vient de décider  d’interdire le cumul à ses membres à partir de 2018. Une personne, un mandat, est le nouveau credo des socialistes flamands repris par Het Belang Van Limburg (traduit par Daardaar) qui qualifie le pari de courageux mais risqué.

Fini pour Pascal Smet de devoir quitter précipitamment une réunion au parlement bruxellois pour participer au conseil communal de Bruxelles. Il y a assez de gens qualifiés au sein de tous les partis pour confier à une personne différente chacun des mandats obtenus de l’électeur. Une occasion aussi de donner leur chance  à de nouveaux venus et à des jeunes.

Au niveau de pouvoir où un candidat se présente en dernier, s’il a la chance d’être élu, il devrait être contraint de siéger, quitte à devoir démissionner d’un autre mandat. Cela en fera réfléchir plus d’un et plus d’une, qui trouvaient commode d’user de sa notoriété pour attirer des voix et puis de céder le mandat obtenu à un suppléant souvent inconnu de l’électeur. Une bonne manière aussi de regagner la confiance de l’électeur vis à vis de la démocratie représentative en peine de reconnaissance.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Non au cumul des mandats au SP.A »

Laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s